Participation aux audiences publiques du BAPE pour le projet de GNL Québec
Photo: GREMM

Saguenay, 3 novembre 2020

Le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix a participé aux audiences publiques du BAPE entourant le projet Énergie Saguenay de GNL Québec.

Pour voir ou revoir notre intervention au BAPE (à partir de 1:01:08) >> Cliquez ici

Pour consulter notre mémoire >> Cliquez ici

La ZIP sonne l’alarme pour la survie du béluga*

Raphaëlle Dancette et Audrey Bédard de l’organisme ZIP Saguenay-Charlevoix sonnent elles aussi l’alarme en ce qui concerne les répercussions anticipées de la hausse du trafic maritime sur le Saint-Laurent et sur le Saguenay.

«Actuellement, la population de bélugas de l’estuaire connaît un déclin annuel de 1 % à 1,5 % et ce déclin ne considère pas le passage de navires supplémentaires des projets industriels en cours sur les abords du Saguenay, dont fait partie le projet de GNL Québec. Ce déclin pourrait donc être revu à la hausse si ces projets se concrétisent» , a déclaré Raphaëlle Dancette.

Sa collègue a signifié aux commissaires du BAPE que le béluga est cher aux Québécois.

«Le béluga est une espèce charismatique, facilement aimée du grand public, et a d’ailleurs été suggérée comme emblème animal pour le Québec, en plus d’être une espèce parapluie pour d’autres espèces» , a résumé Audrey Bédard.

Les représentantes de ZIP Saguenay-Charlevoix ont aussi dénoncé le retrait d’une portion du Saguenay de la liste des aires protégées projetées du ministère de l’Environnement du Québec pour des raisons économiques.

*Lien vers l’article complet de Radio-Canada: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1746712/bape-gaz-naturel-liquefie-saguenay